269
Laelianus

(Caius Ulpius Cornelius Lælianus)

 

laelianus

En février ou mars 269, alors que Postumus, empereur romain des Gaules, allait célébrer le dixième anniversaire de son accession au trône, un certain Laelianus (Lélien) leva contre lui l'étendard de la révolte et se fit, à son tour reconnaître comme empereur par quelques villes de Germanie.

Nous ne connaissons pas exactement les fonctions qu'occupait ce Laelianus. Peut-être était-il gouverneur de Germanie supérieure. Peut-être n'était-il que le commandant d'une légion stationnée là-bas. Quoi qu'il en soit, sa révolte se développa autour de Moguntiacum (Mayence), la capitale de cette province rhénane.

Quant aux raisons de son usurpation, elles restent, elles aussi, assez obscures.
"Les Gaulois sont toujours par nature avides de changements politiques" commente peu flatteusement, mais sans apporter davantage de lumière à notre lanterne, le rédacteur anonyme de l'Histoire Auguste pour justifier cette rébellion…

Selon certains historiens, Lélien aurait été jaloux de Victorinus, que Postumus venait d'élever à la dignité de co-empereur, ce qui faisait de ce personnage son successeur présomptif.
Cette explication ne tient guère la route, en effet, ce fut un certain Marius qui succéda à Postumus. Quant à Victorinus, lui, il ne fut reconnu empereur qu'à la fin de l'année 269. On comprendrait mal pourquoi celui-ci aurait attendu six longs mois pour faire valoir ses droits à l'héritage de Postumus s'il en était le successeur désigné depuis belle lurette !

En fait, l'usurpation de Laelianus, qui survint après une campagne victorieuse contre les Germains, tire sans doute son origine de disputes lors du partage du butin. Ou alors peut-être, ce seraient de graves désaccords de l'état-major de Postumus quant à la meilleure façon d'exploiter la victoire gallo-romaine qui en seraient la cause…

Quoi qu'il en soit, l'énergique Postumus n'était pas homme à laisser contester son autorité. Il fonça sur Mayence, défit les troupes de l'usurpateur et pénétra en vainqueur dans la cité rhénane (été 269). Laelianus trouva la mort dans la bataille ou lors de la prise de la ville.

Il n'avait guère régné plus de trois mois et son pouvoir n'avait été reconnu au-delà de la vallée du Rhin, dans quelques places fortes seulement.

 

Lælianus sur la Toile :

 

Toujours sur Empereurs romains.net

  •  Les "Empereurs gaulois", quelques "saines lectures" et beaucoup de doutes : Clic !
  • GRICCA : La numismatique au secours de l'histoire sur les usurpateurs et personnages romains peu connus ou ignorés : Clic !
  • Site mediterranee-antique.info : Les Césars du IIIe siècle, du Comte de CHAMPAGNY : Clic !
RECHERCHE DANS LE SITE
"EMPEREURS ROMAINS"
Google Custom Search

 

De Imperatoribus romanis : Laelianus

The Throne of the Caesars : Laelianus

HIstoire Auguste : Tyranni triginta (Ling. Lat.)

GIBBON, Histoire du déclin et de la chute de l'Empire romain (site Histoire antique des pays et des hommes de la Méditerranée) :

Numismatique :

 

En vrac, encore d'autres pages internet :