161 - 169
Lucius Verus

(Lucius Aurelius Verus)
 

Sur cette page :

Notice biographique

Lucius Verus sur la Toile

lucius verus

Lucius était le fils de cet Ælius César (de son vrai nom Lucius Ceionnius Commodus) qu'Hadrien avait adopté en 136 pour en faire son successeur et qui mourut de tuberculose deux ans plus tard.

Désespéré de ce décès prématuré, Hadrien adopta alors Antonin le Pieux, ordonnant à son nouveau fils adoptif et successeur d'adopter à son tour le fils de son cher Ælius César, un garçonnet âgé alors de huit ans seulement, ainsi que Marcus Annius Verus, futur Marc Aurèle qui, lui, allait sur ses vingt ans.

Pour tout simplifier, Hadrien avait aussi prévu que le petit Lucius Ælius devrait, une fois qu'il aurait atteint l'âge légal, épouser Faustine, la fille d'Antonin. Lucius serait ainsi en quelque sorte devenu l'époux de sa sœur !
Mais finalement, non par crainte de l'inceste légal, mais plutôt à cause de la différence d'âge des fiancés, quand il devint empereur, le bon Antonin ne put se résoudre à un tel mariage. Ce fut donc Marc Aurèle qui fut donc contraint de se taper Faustine… et toute la philosophie du bonhomme fut bien utile pour assumer un tel sacrifice, car la gosse Faustine, ce n'était vraiment pas un cadeau !

À la mort d'Antonin (161), Marc Aurèle, par respect des décisions d'Hadrien, associa son frère adoptif au pouvoir. Il revêtit donc Lucius Aelius de la dignité impériale et, sans l'adopter (il venait d'avoir un fils, le lamentable Commode), il lui donna son nom de famille. Ælius César Junior devint alors Lucius Aurelius Verus.

 

On sait finalement bien peu de chose sur le règne de ce co-empereur.
L'Histoire Auguste, recueil anonyme et assez tardif (IVe - Ve siècle) de biographies impériales souvent assez fantaisistes, nous le présente comme un débauché "qui rivalisait de vices avec Caligula, Néron et autre Vitellius". Il est cependant fort probable que ce portrait tiré au noir n'est là que pour faire mieux ressortir toutes les brillantes vertus de son frère et associé, l'empereur-philosophe Marc Aurèle.

Ce dont nous sommes certains, c'est que Lucius Verus reçut le commandement suprême des armées romaines d'Orient qui devaient lancer une grande expédition contre l'ennemi héréditaire, les Parthes de Mésopotamie.
Nous savons aussi qu'après la victoire des légions, l'occupation de l'Arménie, de la Mésopotamie et la destruction de Ctésiphon, la capitale ennemie, ce fut lui qui reçut les honneurs du triomphe à Rome et les titres ronflants d'"Arméniaque, Médique et Parthique". Cependant, il semble bien qu'il abandonna le commandement effectif à des chefs compétents du genre d'Avidius Cassius. Il se borna sans doute à diriger cette campagne de loin et resta à se goberger dans tous les bouges, bordels et autres mauvais lieux d'Antioche, la riche, luxueuse et dépravée métropole syrienne.

D'après l'Histoire Auguste, pendant l'expédition de Perse, le général Cassius, manquant à la parole donnée, avait pris d'assaut à la ville de Séleucie du Tigre alors que cette cité avait accueilli les légionnaires en amis.
Les dieux ne pouvaient rester indifférents à un tel parjure. De sa brillante campagne, l'armée romaine d'Orient ne rapporta pas seulement des lauriers triomphaux ; elle ramena aussi la peste ! C'est à partir de cette époque, que cette maladie deviendra endémique dans l'Empire romain, dépeuplant sporadiquement des villes et des régions entières.

Et pourtant, Lucius Verus ne mourut pas de la peste. Il fut frappé d'apoplexie au retour d'une expédition contre les Barbares du Danube. Malgré sa sainte horreur pour la rude vie des camps, il s'était résigné à accompagner Marc Aurèle dans cette guerre aux confins du monde civilisé, mais avec les pieds de plomb, l'esprit ailleurs et sans renoncer le moins du monde à sa vie de patachon - c'est du moins ce que prétend l'auteur de l'Histoire Auguste

Lucius Verus sur la Toile :
Cette liste de liens a été vérifiée et complétée le 21 Novembre 2007
Toujours sur Empereurs romains.net
  • Lucius Verus raffolait des bourrins ! : Clic !
  • Une monnaie de Lucius Verus ?… : Clic !
  • Lucilla, épouse de Lucius Verus et sœur de Commode : Clic !
  • GRICCA - La villa impériale de Lucius Verus : Clic !
  • Quelques précisions sur Aelius César, père de Lucius Verus : Clic !
  • Site mediterranee-antique.info : Les Antonins, du Comte de CHAMPAGNY : Clic !
  • Tableau généalogique de la "dynastie" des Antonins : Clic !
 
RECHERCHE DANS LE SITE
"EMPEREURS ROMAINS"
Google Custom Search
 

Mediterrranées.net :

Noctes Gallicanae - Abrégé d'Histoire romaine : Les Antonins - Marc Aurèle

Wikipedia (FR) :

De Imperatoribus romanis : Lucius Verus

The Roman Empire : Verus (Lucius Ceionius Commodus)

Herodien :

Aurelius Victor :

Eutrope :

Site Histoire antique des pays et des hommes de la Méditerranée :

Numismatique :

 

En vrac, encore d'autres pages internet :