79 - 81
Titus

(Titus Flavius Sabinus Vespasianus)
 

Sur cette page :

Brève notice biographique

Titus sur la Toile

[Bérénice, de Racine]

titus

Fils aîné de Vespasien (voir Tableau généalogique) Titus termina victorieusement la guerre de Judée en prenant la ville sainte de Jérusalem et en détruisant le Temple qui venait tout juste d'être achevé. Rentré à Rome, il y célébra son triomphe et son père l'associa à l'Empire.
Il monta sur le trône à la mort de Vespasien (79). C'était la première fois depuis le coup d'état légal d'Auguste qu'une succession de type dynastique, de père en fils, avait lieu… Et il n'y en aura plus d'autre avant un siècle !

L'accession au trône de Titus ne promettait rien de bon ! C'était un débauché notoire. En outre, le fait qu'il se soit follement épris d'une princesse juive, alors que la Guerre de Judée avait coûté tant de sueur, de larmes et d'argent, n'avait pas amélioré sa popularité.
Cependant ces craintes ne se justifièrent pas. Titus exerça, paraît-il, le pouvoir avec une modération exemplaire.

Il me semble toutefois que les historiens antiques du genre de ce bon vieux Suétone exagèrent quelque peu quand ils prétendent que, durant son règne, il n'aurait pas signé la moindre condamnation à mort.
Si c'est exact, le fiston Bush pourrait en prendre de la graine !

 

Malheureusement, j'ai bien l'impression que lesdits vieux historiens en ont "rajouté une couche" pour mieux opposer un Titus, soi-disant parangon de toutes les vertus, à son frère et successeur Domitien qui devait, à toute force, être un monstre ! Dame, il fallait bien justifier le remplacement de dynastie flavienne par celle des Antonins… cette dynastie qui allouait de gras subsides à la propagande de ces historiens au demeurant fort peu objectifs.

Quoi qu'il en soit, Titus, complaisamment surnommé "les délices du genre humain", n'eut guère le loisir de donner la mesure de sa clémence ou de sa cruauté, de ses vertus ou de ses vices, car il ne régna que deux ans. Deux années ponctuées de catastrophes naturelles comme un nouvel incendie à Rome et l'éruption du Vésuve où périrent, pêle-mêle, les riches cités balnéaires de Pompéi et d'Herculanum, des dizaines de milliers de malheureux habitants et le naturaliste Pline l'Ancien qui, sans doute myope, s'était approché trop près du phénomène.
Comme, au même moment, une épidémie (de peste ?) frappait l'Italie, le malchanceux Titus ne manqua pas de choper la maladie et d'en mourir… À moins que son frère, le sournois Domitien, impatient de monter sur le trône, n'ait abrégé les jours de son valétudinaire aîné !

Ce qui est sûr, c'est que les plus dévots et superstitieux d'entre les Juifs ne manquèrent certainement pas de voir dans la fin prématurée de l'empereur Titus le juste châtiment d'un sacrilège. N'avait-il pas, lors de la chute de Jérusalem, pénétré dans le Saint des Saints du Temple, ce lieu où seul le grand-prêtre en exercice, et seulement une fois chaque année, avait le droit d'entrer ?

Une malédiction de Toutankhamon avant la lettre ! 

Titus sur la Toile :
(Liens vérifiés et complétés le 7 Octobre 2007)
Toujours sur Empereurs romains.net
  • Des doutes sur l'angélisme de Titus… : Clic !
    • Des anecdotes "sympas" sur Titus… : Clic !
    • Vespasien, Titus et Domitien : qu'en pensait le bon peuple ? : Clic !
  • Le cursus honorum de Titus : Clic !
  • POMPÉI ET L'ÉRUPTION DU VÉSUVE : Clic !
  • Comment Titus célébra-t-il son triomphe sur les Juifs : Clic !
  • La mort prématurée de Titus, un effet de la justice divine ? : Clic !
  • Les ultimes remords des "Délices du genre humain" : Clic !
    • Bérénice : Un Titus fort romantique… : Clic !
    • La citoyenne Bérénice pouvait-elle convoler en justes et légales noces avec le citoyen Titus ? : Clic !
  • Guerres juives et données chiffrées… : Clic !
  • Qu'est devenu l'or du Temple de Jérusalem ? : Clic !
  • Titus stupéfait par le dépouillement du Saint des Saints. Qui a relaté cette anecdote ? : Clic !
  • Un joli dialogue romano-zélote à Massada : Clic !
  • Des cataphractaire parthes et du napalm contre les Juifs ? : Clic !
  • La "peste" de 80 était-elle une vraie peste ? : Clic !
  • Qui était Caius Velius Rufus ? : Clic !
  • De quels monuments Rome est-elle redevable aux Flaviens ? : Clic !
    • Le Colosse de Néron recyclé en bel Apollon ? : Clic !
    • Des comptes-rendus de l'inauguration du Colisée ? : Clic !
    • L'arc de triomphe de Titus : le poids des mots : Clic !
    • Un détail de l'Arc de Titus turlupine Robert… : Clic !
  • A la recherche d'infos sur la villa de Vespasien à Castel Gandolfo… : Clic !
    • À propos de la villa impériale de Castel Gandolfo : Clic !
  • Quand, par qui et pour qui fut sculpté le groupe du Laocoon ?  : Clic !
  • Quelle est l'originalité des empereurs de la dynastie flavienne ? : Clic !
    • Les Flaviens : sans lustre, mais serviables… : Clic !
  • Tableau généalogique simplifié de la dynastie Flavienne : Clic !
  • Titus et sa dynastie de Charles Ernest BEULÉ sur le site mediterranee-antique.info : Clic !
  • Site mediterranee-antique.info : Rome et la Judée, du Comte de CHAMPAGNY : Clic !
 
RECHERCHE DANS LE SITE
"EMPEREURS ROMAINS"
Google Custom Search
 
Et sur le site associé PEPLVM - Images de l'Antiquité
  • MASADA - LES ANTAGONISTES (Téléfilm - Boris Sagal, 1981)
    En 1981 sortait sur nos écrans Les Antagonistes, version cinéma d'une mini-série TV intitulée Masada et réalisée par Boris Sagal (Le Survivant/The Omega Man et Ike). Sans désaoûler, Peter O'Toole - que l'on venait de voir en Tibère syphilitique dans Caligula - rendossait son péplum pour incarner Flavius Silva, un général écœuré par la guerre et l'intifada de l'époque, qui trouvait sa vérité dans le vin. Un pur chef d'œuvre, mais aussi le premier péplum poliorcétique !
  • GLADIATEURS [docu-fiction tv] (Tilman Remme, 2003)
    Un péplum d'un genre nouveau - un docu-péplum BBC entièrement interprété par des acteurs - retrace la vie d'un champion de Titus, héros d'un duel resté fameux grâce à une épigramme de Martial. Pour une fois, des propos intelligents sur la gladiature, à contre-courant de certaines idées reçues...
  • LE DERNIER JOUR DE POMPÉI [docu-fiction tv] (Robert Kéchichian, 2005)
    Sous le règne de l'empereur Titus eut lieu l'une des plus grandes catastrophes naturelles et tous les temps : l'éruption du mont Vésuve. Un matin comme les autres, dans la baie de Naples, le volcan qui sommeillait depuis des millénaires se réveilla brutalement. En moins de trois jours, les cités jouxtant le volcan - Herculanum, Stabies, Oplontis et Pompéi - étaient ensevelies sous plusieurs mètres de matières volcaniques.
    Un remarquable docu-fiction de la BBC nous restitue la catastrophe heure par heure.
 

Mediterrranées.net :

Noctes Gallicanae - Abrégé d'Histoire romaine :

Wikipedia (FR) :

De Imperatoribus romanis : Titus

The Roman Empire : Titus

Tiberius 13 : Principat de Titus - Un règne trop bref (chronologie)

Suétone :

Tacite :

Flavius Josèphe :

Aurelius Victor :

Eutrope :

Catholic Encyclopedia : Titus 

Site Histoire antique des pays et des hommes de la Méditerranée :

Numismatique :

 

En vrac, encore d'autres pages internet :

BÉRÉNICE DE JEAN RACINE